La Teinture Végétale


Quoi de mieux en ces temps où nos choix doivent répondre aux enjeux environnementaux , que de découvrir et d’expérimenter la magie de la teinture naturelle.
Ce savoir ancestral repose sur des siècles d’expériences qui ont permis d’identifier les propriétés des plantes et leurs vertus tinctoriales, de connaître les teintures dites de « bon et grand teint » c’est-à-dire solides à la lumière et au lavage.
Il s’agit entre autres de la garance pour le rouge; du pastel, de la renouée des teinturiers et des indigotiers pour les bleus et indigo; de la gaude, du genêt, de la camomille des teinturiers, du bouleau, de la fougère aigle…pour les jaunes et les verts.

La teinture végétale est un travail lent où chaque plante peut déployer ces multiples nuances, c’est la joie de voir surgir la couleur dans les bains de teinture, c’est une démarche écologique qui en fait n’est qu’un retour à des savoirs-faire ancestraux.

Si vous cherchez des informations pour expérimenter la teinture végétale, voici 2 ouvrages intéressants:

« Teintures naturelles – Plus de 130 recettes expérimentées et partagées, Grand teint – Petit teint » de Karin Delaunay-Delfs, ed Eyrolles
« Guide des teintures naturelles. Plantes à fleurs » de Marie Marquet, ed Belin.